lunatyk
perso
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un groupe, Une Histoire (Année 70)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    lunatyk Index du Forum -> question du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sven-Lunatyk
le mec qui sert a rien


Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 154
Localisation: Au rond point tout droit dans le mur !!!

MessagePosté le: Mer 05 Déc 2007 08:42    Sujet du message: Un groupe, Une Histoire (Année 70) Répondre en citant

Citée un groupe des années 70 que vous appreciez

Avec une petite histoire du groupe en question
_________________
LE GRAS C'EST LA VIE....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sven-Lunatyk
le mec qui sert a rien


Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 154
Localisation: Au rond point tout droit dans le mur !!!

MessagePosté le: Mer 05 Déc 2007 09:05    Sujet du message: Répondre en citant



Date de Formation :1975

Histoire :

Iron Maiden est un groupe de heavy metal traditionnel britannique formé en 1975 au Royaume-Uni par le bassiste Steve Harris et son ami d'enfance connu sous le nom The Coop. Ils furent les pionniers de ce qui fut appelé la NWOBHM (New Wave Of British Heavy Metal) avec les groupes Saxon, Def Leppard, Tygers of Pantang, etc. L'« ancienne vague » était représentée par Black Sabbath, Judas Priest et Motörhead. Iron Maiden est probablement le groupe heavy metal qui a recueilli le plus grand succès commercial au cours de son histoire, vendant plus de 100 millions d'albums.

Leur longévité, leurs compositions puissantes et mélodiques, la diversité de leur discographie et surtout leur qualité de précurseurs du genre en ont fait l'un des groupes phare de la scène heavy metal.

Le nom du groupe, quelle que soit l'interprétation qu'on lui donne, fut sujet à controverse : il peut se référer en effet à l'instrument de torture médiéval (la vierge de fer) ou au surnom de Margaret Thatcher qui dirigeait pendant les débuts du groupe le Parti conservateur britannique. Certaines pochettes du groupe montrent d'ailleurs la mascotte du groupe (Eddie), sortie de l'imagination du dessinateur Derek Riggs, commettant un attentat contre Thatcher, ou encore en train d'arracher une affiche la représentant. Bien que les membres du groupe se soient toujours défendus que les dessins représentaient le premier ministre britannique.

Contestataire, donc, à une époque où le punk avait déjà bien fait sa place, le groupe reprit la rage et l'énergie du punk, mais en faisant de la musique leur priorité, le message, contrairement à celui du mouvement punk, étant secondaire. Plus mélodique, et plus technique, Iron Maiden surprit le Royaume-Uni.



_________________
LE GRAS C'EST LA VIE....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Alban
ronfleur sur pelouse


Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 456
Localisation: ici

MessagePosté le: Mer 05 Déc 2007 10:31    Sujet du message: Répondre en citant



Date de Formation : 1975

Motörhead est un groupe de Rock 'n' Roll britannique fondé en 1975 par son bassiste Lemmy Kilmister, seul membre permanent du groupe des origines à nos jours. Évoquant à la fois le son lourd du de heavy metal et les tempos très rapides du Punk, le tout sur des structures musicales issues du Rock and Roll des années 50 et 60, la musique de Motörhead est souvent considérée comme étant à l'origine du Speed Metal et du Thrash Metal. Si cette parenté peut se discuter, il est indéniable que l'influence du groupe s'étend sur toute la scène Hard Rock et Metal jusqu'à aujourd'hui.

Lemmy a toujours refusé de voir son groupe étiqueté sous une bannière ou une autre, clamant qu'il s'agit simplement de Rock and Roll. Cette attitude est typique de la philosophie du groupe, qui s'exprime notamment au travers des paroles des chansons. Très soignées, ces dernières abordent des thèmes typiques du Heavy metal - guerre, combat du "mal" contre la "bien-pensance", drogues, sexe et vie « Rock and Roll » sur la route - en jouant avec les clichés du genre et en les contournant habilement. Lemmy a d'ailleurs déclaré dans une interview que la personne qui avait le plus influencé sa carrière était sa professeur d'anglais au collège, lorsqu'elle lui avait fait découvrir la littérature et l'écriture.

Line up actuel :
1995-???? : Lemmy Kilmister (basse/chant) - Mikael Delaoglou (batterie) - Phil Campbell (guitare)


Discographie :
1975 : On Parole (sorti en 1979)
1977 : Motörhead
Leaving Here (single)
Motörhead / City Kids (single)
Motörhead / Over The Top (single)
The Train Kept A-Rollin' (single)
1979 : Overkill
Louie Louie (single)
No Class / Like A Nightmare (single)
Overkill (single)
1979 : Bomber
Bomber / Over The Top (single)
1980 : Beer Drinkers (EP)
1980 : Ace of Spades
Ace of Spades / Dirty Love (single)
The Golden Years - Live EP
1981 : No Sleep Til Hammersmith (live)
1982 : Iron Fist
Iron Fist (single)
1982 : St Valentine's Day Massacre (EP avec le groupe Girlschool)
1982 : Stand By Your Man (EP avec Wendy O. Williams des Plasmatics)
1983 : Another Perfect Day
I Got Mine (single)
Shine (single)
1984 : No Remorse (compilation)
1984 : Killed By Death (single 7" et 12". La version 12" contient des faces B où chaque membre change d'instrument)
1986 : Orgasmatron
Deaf Forever (single
1987 : Motörhead
)**Eat The Rich (single)
Rock'n'Roll (single)
Traitor (single)
1988 : No Sleep At All (live)
1991 : 1916
Angel City & Other Cities Live (cd promo 4 titres live à Munich en 1991)
Going To Brazil (single)
It's Almost...1916 (cd promo contenant des titres non retenu pour l'album + une interview de Lemmy)
No Voices In The Sky (single)
The One To Sing The Blues (single)
1992 : March ör Die
Bad Religion (single)
Cat Scratch Fever (cd promo)
You Better Run (cd promo)
1992 : '92 Tour (EP)
1993 : Bastards
Born To Raise Hell (single)
Burner (single)
Don't Let Daddy Kiss Me (single)
1995 : Sacrifice
Sacrifice (single)
1996 : Overnight Sensation
I Don't Believe A Word (single)
1998 : Snake Bite Love
Love For Sale / Take The Blame (single)
1999 : Everything Louder Than Everyone Else (live)
2000 : We Are Motörhead
God Save The Queen (single)
See Me Burning (single)
2000 : The Best of Motörhead (compilation)
2000 : The Chase Is Better Than The Catch (compilation)
2000 : Over The Top - The Rarities (compilation)
2001 : All The Aces (compilation)
2002 : Hammered
2003 : Stone Deaf Forever (box set 5 cd) (compilation)
2003 : Live At Brixton Academy - The Complete Concert (live)
2004 : Inferno (album)
2005 : The BBC Sessions (double album)
2006 : Kiss Of Death
2007 : Better Motörhead Than Dead – Live At Hammersmith
2007 : Motörhead - collections (compilation)




_________________
Les Règles Du Jeu Sont Fixées Mais Les Dés Sont Pipés...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
dark_guil
admi au club du roux (niark niark niark)


Inscrit le: 13 Avr 2007
Messages: 359

MessagePosté le: Mer 05 Déc 2007 12:39    Sujet du message: Répondre en citant

THE DOORS




Parmi les groupes charismatiques des années 60 The Doors semble être LE groupe à retenir, non pas qu’il n'y ait eu que des groupes moins bons, moins influents, non tout simplement car The Doors est l’un des ces noms qui a traversé les décennies. Grâce à des compositions intemporelles, des textes engagés ou choquants (pour l’époque), une vie des plus rock’n roll et la mort de leur charismatique chanteur, Jim Morrison, entourée de mystère.
The Doors se créé en 1965 à Los Angeles, composé de John Densmore (batterie), Robby Krieger (guitare), Ray Manzarek (clavier) et Jim Morrison (chant) suite à la rencontre de Jim et Ray tout deux étudiants en cinéma. Ce groupe sans basse débute en posant des compositions sur des poèmes de Jim Morrison, une des grands passions du frontman surdoué.
The Doors enregistre alors une démo et tente de se faire signer sans succès, il accepte alors d’animer un bar puis en 1966, The Doors signe pour 6 albums sur Elektra Records. La sortie du premier album éponyme se fait en 1967, Light My Fire devient alors le premier succès du groupe (après avoir été réenregistré pour un format single). Le groupe se fera connaître grâce à sa musique mélangeant d’innombrables styles, du rock traditionnel au folk en passant par la musique indienne, le groupe incorpore des dizaines d’influences, le tout agrémenté des textes poétiques de Morrison. Le groupe se fait aussi connaître pour ses frasques et particulièrement celles de Morrison drogué et alcoolique notoire. Par exemple sous l’emprise de LSD, il improvise de nouvelles paroles lors d’un concert sur The End « Father, I want to kill you. Mother, I want to fuck you all night long », le groupe est expulsé du club où il joue.
La presse accueille favorablement le quatuor qui enregistre déjà son second album, en une semaine à peine le groupe réalise Strange Days, album plus noir où les paroles tournent autour de sujets comme le malaise, la perte d’identité et toujours la révolte avec un Morrison hargneux. Le frontman séduisant devient très vite un sex symbol et joue de son charme et de son talent pour manipuler les foules en créant chaos ou en faisant revenir le calme dans les salles où le groupe se produit. Ainsi fin 1967 il se fera arrêter sur scène pour trouble de l’ordre public après avoir rendu le public hostile aux force de l’ordre encadrant le concert (prétextant avoir été gazé par un policier en coulisse).
Le succès grandissant du groupe pousse Morrison à encore plus d’excès, le groupe engage alors quelqu’un pour surveiller son chanteur. Dans un climat un peu tendu le 3ème album voit le jour : Waiting For The Sun en 1968, le morceau Unknown Soldier devient alors un des hymnes anti-guerre pour le mouvement pacifiste en lutte contre la guerre du vietnam. Jim Morrison s’éloigne du rock et se consacre de plus en plus à la poésie. Il écrit d’ailleurs de moins en moins de chansons, sur The Soft Parade (1969) il n’écrira que 4 des 9 chansons de l’album. Il exigera que le nom des auteurs soit indiqué sur la pochette du disque car il est en désaccord avec les textes écrits par Krieger.
En 1969, alors que leur 4ème album n’est toujours pas sorti, Morrison ivre mort annonce qu’il va se mettre nu sur scène, les témoignages diverges sur la réalité des faits mais quoi qu’il en soit le groupe est poursuivi pour comportement indécent, nudité publique, outrage aux bonnes mœurs et ivresse publique. L’album sort alors dans l’indifférence générale. En 1970 le groupe sort un nouvel album avec Morrison Hotel (du nom d’un hôtel de Los Angeles) puis en 1971 après 10 jours seulement en studio le groupe enregistre son dernier album avec Jim Morrison : L.A. Woman, considéré par beaucoup comme l’une de leurs meilleures productions.
Jim décide alors de quitter le groupe et part vivre à Paris, quelques mois après il décède dans des conditions restées mystérieuses (certains parlant même d’un complot qui aurait aussi tué Jimmy Hendrix, Janis Joplin, Martin Luther King et Malcom X), il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
Le groupe ne se sépare cependant pas et sort en 1971 Other Voices puis en 1972 Full Circle, tous deux boudés par le public, provoquant le split final. En 1978 ils se reforment pour enregistrer des compositions sur des poèmes de Jim Morrison et sorte An American Prayer.
En 1991 Oliver Stone consacre un film au célèbre groupe avec Val Kilmer dans le rôle principal, et en 2002 Manzarek et Krieger décident de redonner des concerts avec au chant Ian Astbury (The Cult), ils seront contraints de changer de nom (et prennent Riders On The Storm) suite au procès de John Densmore et des héritiers Morrison.
En 6 albums (avec Morrison) et en seulement 5 ans le groupe marque les esprits par son coté contestataire, son histoire folle et une musique brassant énormément d’influences. Enorme influence pour beaucoup de groupe The Doors pose les prémisses d’un style qui sera approfondie par The Stooges ou encore Patti Smith (et plus tard le punk). Le jeu de scène de Morrison marquera les esprits et sera repris par de nombreux artistes dont Iggy Pop ou Ozzy Osbournes (Black Sabbath) qui influenceront à leur tour une grande lignée de chanteurs rock à scandale. Une carrière brève mais remplie et une marque dans l’histoire du rock incroyable…





_________________
Fuck fear
and
Drink Beer

Un Spewall gerbe mais ne se rend pas !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    lunatyk Index du Forum -> question du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB & CreezVotreForum.com - Traduction par : phpBB-fr.com